Body

De nombreuses questions circulent sur le web à propos de la SLEEVE GASTRECTOMIE et de la SLEEVE GASTROPLASTIE entraînant ainsi une certaine confusion.

EN FAIT TOUT OPPOSE CES DEUX METHODES :

1) La SLEEVE GASTRECTOMIE

La SLEEVE GASTRECTOMIE est une intervention chirurgicale qui enlève ou résèque (ectomie signifie ablation, ainsi appendicectomie veut dire ablation de l’appendice) la plus grande partie de l’estomac par cœlioscopie, ainsi à la fin d’une sleeve gastrectomie il ne reste plus que un tube ou manche (sleeve en anglais) d’estomac.

Cette intervention est pratiquée par un Chirurgien bariatrique qualifié pour cette technique dans une Clinique et un entourage parfaitement habilité à cette intervention. Elle est définitive, très bien codifiée, ses résultats sont excellents sous réserve d’un suivi nutritionniste. Son seul inconvénient reste le risque de fuite ou fistule, mais le recul est maintenant de plus de 20 ans et cette complication très rare se traite maintenant en général sans ré-intervention.

Enfin, l’intervention est remboursée par la Sécurité sociale dans certaines conditions.

2) La SLEEVE GASTROPLASTIE

La SLEEVE GASTROPLASTIE (proprement dit plicature gastrique endoscopique) n’est pas pratiquée par un Chirurgien mais par un Gastroentérologue. Il ne retire pas l’estomac mais le plicature par l’intérieur à l’aide d’un instrument introduit par la bouche. L’intervention diminue le volume de l’estomac en fronçant sa paroi, un peu comme un rideau que l’on fronce pour diminuer sa longueur, ou un éventail que l'on referme. L'aiguille se faufile sous la muqueuse gastrique à l'intérieur de la paroi. En serrant les fils on replie cette paroi sur elle-même comme un éventail qui se ferme. (Indication : IMC entre 30 et 35.)

Une modification à vie de vos habitudes alimentaires est indispensable, un suivi nutritionniste régulier est nécessaire.

Le risque à long terme est que les fils soient "digérés" par les sécrétions de l'estomac et disparaissent. La poche gastrique reprendrait alors son volume initial. 

Il faut savoir que la plicature gastrique a été aussi effectuée par voie chirurgicale cœlioscopique, mais les études scientifiques ont montré alors un taux de complications comparable à la Sleeve Gastrectomie et des résultats en termes de perte de poids à court et moyen terme moins satisfaisants.

Cette opération n’est pas prise en charge par la Sécurité sociale. 

Aucune étude scientifique n'a, à ce jour, été publié sur les résultats à moyen et long terme de cette plastie gastrique, le risque que l'estomac retrouve son volume initial paraît important.

 

3) INFORMATION DE LA HAS (Haute Autorité de Santé) du 10 SEPTEMBRE 2020

Sleeve gastrectomie par endoscopie ou ENDOSLEEVE 

Il s’agit d’une technique développée à l’origine pour reprise/révision des poches gastriques des bypass de Roux-en-Y, puis, plus récemment appliquée sur l’ensemble de l’estomac comme intervention chirurgicale primaire.

Elle consiste en la réduction du volume de l’estomac en utilisant des sutures réalisées à l’intérieur de l’estomac, de telle sorte, qu’après mise en tension des fils, les parois de l’estomac se replient l’une sur l’autre. Il existe plusieurs matériels permettant la plicature de l’estomac selon différents schémas de suture, par exemple en « U » ou « Z ». Par ailleurs, la suture peut être réalisée sur seulement une partie de la longueur de l’estomac ou sur toute sa longueur.

L’intérêt de la technique réside dans son caractère moins invasif. Cette technique serait réversible et répétable pour poursuivre une perte pondérale. Elle complèterait ainsi l’arsenal chirurgical de prise en charge de l’obésité. En s’adressant à une population plus large que celle actuellement éligible à la chirurgie bariatrique, elle pourrait notamment présenter un intérêt pour les patients qui présentent une obésité modérée avec une comorbidité telle que par exemple le diabète de type 2 ou la stéatohépatite non alcoolique.

ETUDES EN COURS  

Treize études sont référencées sur le site Internet ClinicalTrials.gov. Six de ces études sont comparatives, une concernant la gastrectomie longitudinale, et les autres concernant des mesures hygiénodiététiques ou de mode de vie (« behavior, life-style »). La technique d’endosleeve a fait par ailleurs  l’objet d’une demande de projet de PHRC en 2019, mais n’a pas été retenue. Une nouvelle demande est en cours cette année 2020.